Le process de production du bois multiplis | étape 1 | Le déroulage

blank
blank

¹ Un processus vertueux : la vapeur utilisée pour l’étuve est produite par la chaufferie biomasse, laquelle est alimentée par les déchets du cycle de production du bois multiplis.

Le déroulage de la grume de bois et l’étuvage

La première étape du processus industriel de production du bois moulé multiplis est le déroulage.

Cette opération consiste à dérouler la grume de hêtre, qui a été préalablement chauffée à la vapeur dans des étuves pendant environ trois jours ¹.

L’étuve permet ainsi d’attendrir la matière, ce qui permet un déroulage dans de bonnes conditions de qualité pour la production des feuilles de placage.

Un autre avantage du passage en étuve est constitué par l’obtention d’une légère coloration, appelée « étuvé », se traduisant par une teinte beige / rosée, correspondant à la tendance actuelle dans le mobilier.

Le déroulage par fendage

Le déroulage est une opération de fendage ; il ne nécessite pas d’enlèvement de matière, contrairement à l’usinage traditionnel. C’est pour cette raison que le bois doit nécessairement être préparé à cette opération de fendage par un passage en étuve.

Le fendage peut-être comparé à un taille crayon géant et cylindrique, comme le montre la vidéo ci-dessous !

Pour ce faire, cette machine « extraordinaire » qu’est la dérouleuse, va brocher la bille de bois, puis la faire tourner à vitesse variable contre le tablier, lequel porte la lame et la barre de pression.

Le tablier avance contre la bille et déroule le billon de bois. Lorsque le noyau du billon de bois est atteint, ce qui correspond au diamètre des broches, l’opération est terminée.

Du déroulage au massicotage…

Le film de bois discontinu en aval de la dérouleuse est ensuite massicoté à la largeur souhaitée, puis empilé.

Du massicotage au séchage…

Les feuilles de bois massicotées sont gorgées d’humidité ; il faut maintenant les sécher dans un séchoir spécifique pour le placage, pour, in fine les amener à un taux de seulement 10% d’humidité.

Le séchoir est alimenté en calories par de l’eau surchauffée issue de notre chaudière biomasse, qui recycle les déchets auto-produits et des déchets de bois externes (principalement de la palette broyée).

Nous voilà avec notre matière première prête pour les opérations suivantes…

blank
blank
blank
blank
blank
Eléments graphiques du logo de l'entreprise Martin évoquant le bois multiplis.

Contactez-nous

Pin It on Pinterest

Share This